mardi 30 décembre 2008

La tarte aux pralines rouges

Je vous propose un dessert très chic pour bien finir l'année. Cette tarte est un de mes meilleurs souvenirs culinaires. A cette époque lointaine ;-), je ne cuisinais pas mais j'étais déjà très gourmande. Un ami pâtissier avait réalisé ce délice à l'occasion d'une fête de dernière et depuis, je rêvais de parvenir à en réussir une un jour. A ma grande surprise, cette recette est toute simple mais pour la confectionner, il faut trouver des pralines rouges et à moins de vivre à Lyon - dont c'est la spécialité - cela n'est pas chose aisée. D'autre part, il est utile - mais pas indispensable - d'avoir un thermo-sonde. Les pralines concassées que j'ai utilisé proviennent de chez G. Detout à Paris et le thermo-sonde de chez Ikea (pas cher du tout!). La recette a été créée par Alain Chapel, un célèbre chef étoilé. Je me suis inspirée d'une fiche recette ELLE par Alain Ducasse pour la garniture et d'une recette de pâte sucrée dénichée chez Lorette qui l'a elle-même retranscrite lors d'un stage chez Nicolas Le Bec... Une invitation au voyage, en somme!




Pour la pâte (2 tartes de 28 et 20cm mais sinon vous pouvez diviser les quantités par 2):

- 250 g de farine
- 125 g de beurre pommade
- 1 oeuf entier
- 80 g de sucre glace
- 1 pincée de sel

Pour la garniture:

- 400g de pralines rouges concassées (ou que vous concasserez vous-même au blender)
- 400g de crème liquide entière

Laisser le beurre ramollir à température ambiante, le travailler à la spatule jusqu'à ce qu'il prenne la consistance d'une pommade et ajouter le sucre glace. Bien mélanger avant de rajouter chacun des ingrédients suivants, dans l'ordre: l'oeuf, le sel et la farine. Ne pas trop travailler, recouvrir de film alimentaire et mettre au réfrigérateur pour au moins 4 heures.

Cuisson:

Préchauffer le four à 150-160°. Abaisser la pâte et foncer les moules à tartes beurrés. Piquer à la fourchette. Remettre au frais pendant 15 minutes. Recouvrir le fond de tarte de légumes secs et enfourner jusqu'à légère coloration (environ 15 minutes).

Préparation de la garniture:

Porter à petite ébullition la crème fraîche et incorporer les pralines concassées. Remuer avec un fouet. Quand la crème atteint 110°C (au moment où la crème se met à épaissir beaucoup), éteindre le feu, laisser tiédir un peu et garnir le fond de pâte à hauteur du bord.

Servir froid et de préférence le lendemain.

samedi 27 décembre 2008

Chaussons aux blettes

La recette que je vous propose ci-dessous est très simple et délicieuse. Vous pouvez ajouter du saumon frais déjà cuit, remplacer les blettes par des épinards, ce sera aussi exquis.




Ingrédients pour 3 personnes:

-1 pâte feuilletée
-1 botte de blettes
-1 échalote
-1 gousse d'ail pressée
-30g de parmesan
-persil
-huile d'olive
-1 oeuf
-un peu de lait

Préchauffer le four à 210°.

Découper les feuilles de blettes et les laver. Réserver les côtes pour un autre usage et ne conserver que le vert.

Plonger les feuilles de blettes dans de l'eau bouillante salée et les blanchir 5 minutes.

Hacher l'échalote et la faire fondre dans un peu d'huile d'olive.

Ajouter les feuilles de blettes blanchies, égouttées et coupées en lamelles, presser l'ail dessus et laisser cuire doucement 10 minutes. Ajouter le persil, le parmesan et rectifier l'assaisonnement.

Découper la pâte feuilletée en 3. Au centre de chaque abaisse, déposer les blettes fondues et replier la pâte sur elle-même.

Badigeonner le chausson d'un mélange de jaune d'oeuf et de lait.

Enfourner 20 minutes.

lundi 22 décembre 2008

Etoiles de Noël à la cannelle - Zimtsterne


J'adore ces petits gâteaux allemands. Cette année, j'en ai réalisé plusieurs fournées, testé différentes variantes, elles sont toutes excellentes et vraiment simples à préparer. L'étape la plus délicate étant l'abaisse de la pâte qui a une fâcheuse tendance à coller. On peut confectionner ces étoiles avec des amandes, des noisettes, ou comme ici avec un mélange d'amandes et de noisettes. Je suis partie de la recette de Camille du blog Cakes in the city en modifiant légèrement les proportions. Le glaçage ne m'a pas convaincu lors de mon premier essai alors je n'en ai pas mis. Le résultat est certes un peu moins joli sans mais on savoure mieux la texture à la fois moelleuse et croquante de ces gâteaux.


Ingrédients pour 80 étoiles:

-300g de noisettes en poudre (ou mixées finement)
-200g d'amandes en poudre (id.)
-300g de sucre
-2 càc de cannelle en poudre
-1 càc de mélange pour pain d'épices ou de 4 épices
-Zeste d'un citron bio (et/ou orange, mandarine, pamplemousse)
-2 ou 3 blancs d'oeufs


Réduire les amandes et les noisettes en poudre et mélanger avec le sucre. Ajouter le zeste d'agrume au choix (ou en mélanger plusieurs) et les épices. Incorporer progressivement les blancs d'oeufs et mélanger pour obtenir une pâte assez ferme.

Saupoudrer le plan de travail avec du sucre et abaisser la pâte à 5 mm d'épaisseur. Ne pas hésiter à sucrer la pâte et le rouleau car celle-ci est collante et friable. Découper des étoiles à l'emporte-pièce et les disposer sur une plaque recouverte d'une feuille de papier sulfurisé ou de tapis en silicone. Enfourner pour 10 minutes. Laisser refroidir sur une grille.

lundi 15 décembre 2008

LE fondant aux marrons glacés



C'est LA recette. Une tuerie. Le dessert qu'il faut avoir goûté au moins une fois dans sa vie. La texture est parfaite: mousseuse, fondante, aérienne avec des morceaux moelleux de marrons glacés...
Je ne vous fais pas plus languir...


Ingrédients pour 6 personnes:

-40cl de crème fleurette (entière)
-3 feuilles de gélatine
-200g de crème de marron vanillée
-150g de purée de marron surgelée
-1 càs de rhum
-100g de brisures de marrons glacés
-1 sachet de sucre vanillé
-Cacao en poudre non sucré

Verser 30 cl de crème fleurette dans une jatte et placer au congélateur avec les fouets du batteur pendant 20 minutes. Faire tremper les feuilles de gélatine dans un bol d'eau.

Dans un saladier, mélanger la crème de marron, la purée de marron décongelée, le rhum et les brisures de marron glacés.

Porter les 10 cl de crème restants doucement à ébullition, ajouter les feuilles de gélatine pressées et essorées et bien remuer. Verser sur le mélange marron-rhum.

Sortir la crème, la jatte et les fouets du congélateur, ajouter le sucre vanillé, fouetter la crème jusqu'à ce que des pics se forment entre les branches des fouets.

Mélanger délicatement avec la préparation aux marrons.

Verser dans un moule à charlotte, par exemple, un moule à cake, dans un saladier ou dans des moules individuels, recouvrir d'un film transparent et laisser prendre au frigo pendant au moins une nuit.

Pour le service: tremper le cul du moule quelques secondes dans de l'eau bouillante et retourner sur une assiette pour le démouler. Saupoudrer de cacao en poudre non sucré.

samedi 13 décembre 2008

Crème de topinambours selon Troisgros

Si vous cherchez une entrée très simple et très tendance pour votre menu de fête, c'est celle-ci. La Fourme d'Ambert apporte du moelleux et du caractère, les amandes craquent sous la dent et la crème de topinambour est mousseuse à souhait, l'ensemble des textures et des saveurs est remarquablement équilibrée. Je suis partie de l'adaptation de la recette de Michel Troisgros qu'a proposé Easy Kitchen sur son blog en remettant des amandes à la place des noisettes et en divisant les proportions par deux. Ce fut un régal.




Pour 3 personnes:

-500g de topinambours

-1/2 litre de lait

-80g de Fourme d'Ambert

-30g d'amandes effilées



Eplucher les topinambours et les rincer. Les poser dans une casserole et recouvrir de 50 cl de lait. Porter doucement à ébullition en surveillant, réduire le feu et laisser cuire 30 minutes.

Faire griller les amandes effilées à la poêle sèche et réserver dans un bol.

Mixer les topinambours cuits au blender en ajoutant le lait de cuisson au fur et à mesure jusqu'à obtenir la consistance d'une crème mousseuse. Rectifier l'assaisonnement.

Découper des morceaux de fromage parsemer sur la crème ainsi que les amandes effilées grillées.

Servir sans attendre.

mardi 9 décembre 2008

Glace chocolat noisette de Cléa


Cette glace me faisait de l'oeil depuis cet été sur le blog de Cléa. Les mots "chocolat" et "noisette" éveillent mes papilles et narguent ma gourmandise. L'ingrédient magique est le tofu soyeux - que l'on peut trouver en magasin bio- qui permet la réalisation d'une glace peu sucrée et très peu grasse mais avec pourtant une texture digne des meilleurs gelati italiens et des parfums délicats de chocolat et de noisette. Cela m'a fait penser au parfum "Bacio" des glaciers Amorino, mon préféré!!!
J'ai réalisé cette recette à l'occasion d'une visite de mon papa. Surveillant de près son cholestérol, il a pu déguster cette glace sans culpabiliser!
Si vous n'avez pas de sorbetière, vous pouvez servir la crème telle quelle - avec des biscuits - à condition de la réaliser bien à l'avance et de bien la laisser refroidir au frigo. J'y ai goûté, la texture mousseuse et légère, bien parfumée, est un pur délice.
Dernière chose, le tofu n'ayant pas de goût, on l'utilise ici pour sa texture, je vous conseille d'utiliser du très très bon chocolat. Pour ma part, j'ai utilisé du Valrhona, acheté chez G. Detout à Paris.

Ingrédients:
-100g de chocolat noir 61%
-100g de chocolat au lait 39%
-400g de tofu soyeux (attention, rien à voir avec du tofu solide!)
-3 grosses cuillères à soupe de purée de noisette
-1 petit verre de lait de riz (on peut le remplacer par n'importe quel lait)

Casser le chocolat en morceaux. Le faire fondre au micro-ondes (à 60% de sa puissance si c'est un 900W) pendant 2 à 3 minutes. Ou sinon au bain-marie sans ajouter d'eau. Bien remuer. Mixer avec le reste des ingrédients et réserver au frais au moins 8 heures.
Faire prendre en sorbetière selon le mode d'emploi de votre appareil. Avec celle de Nadia - à qui je vais bientôt la rendre : le père Noël est censé m'en apporter une.. youpi!- cela m'a pris 30 minutes.
S'il en reste -mais est-ce possible?! -, réserver au congélateur et penser à la sortir au moins 20 minutes à l'avance.

lundi 1 décembre 2008

Barres chocolatées façon Bounty

Les barres chocolatées coco-pistache publiées par Lilo la semaine dernière ne cessaient de me hanter. J'ai eu bien envie de les réaliser. N'ayant pas de pistaches à portée de main ni de grué de cacao, j'en ai réalisé à la noix de coco uniquement en modifiant un peu la recette. C'est une vraie tuerie, on dirait des Bounty mais en un peu moins sucré.



Pour réaliser 8 barres, il vous faudra:

- 125 ml de lait 1/2 écrémé
- 100 ml de lait concentré non sucré
- 150 g de sucre semoule
- 200 g de noix de coco râpée
- 200g de chocolat au lait (lacté de Valrhona pour moi)

Dans une casserole, mélanger le lait et le sucre en poudre et le mettre à chauffer doucement en remuant. Lorsque le sucre est fondu, ajouter la moitié de la noix de coco râpée et mélanger. Lorsque le mélange a épaissi ajouter le lait concentré non sucré et la noix de coco restante. Vous pouvez rajouter du sucre mais moi j'ai trouvé que c'était meilleur un peu moins sucré. Laisser refroidir puis mettre au frais.
Faire fondre la moitié du chocolat au micro-onde à moitié de la puissance. Tapisser le fond d'un petit moule carré ou de moules à mini cakes en silicone avec le chocolat fondu. Il faut aller vite car le chocolat fige. Mettre le(s) moule(s) au frigo 15 minutes. Répartir ensuite l'appareil à noix de coco sur une épaisseur d'un centimètre et demie et remettre les moules au frigo 15 minutes. Faire fondre le chocolat restant et le répartir sur les fondants à la noix de coco. Laisser le tout au frigo jusqu'au moment de servir.